ADN

149218_10151321776021046_882006104_n.jpe

Mon ADN est un joyeux mélange chimique de cellules : il est composé de racines vénézuéliennes, de racines algériennes, de racines françaises et de quelques composantes marocaines et mexicaines. J’ai vu le jour à Paris, la «ville lumière», mais moins de deux semaines plus tard mon petit être allait découvrir sa ville enchanteresse d’adoption : Montréal.

C’est donc là que je vis depuis avec ma constellation d’origine qui me suivra dans toutes mes inspirations.

J’ai grandi à l’ouest de la ville, au milieu des jardins luxuriants et apaisants ; mais c’est à l’est que je me suis épanouie, sur un plateau riche en émotions et,  à l’aube de mes quarante ans, avec mon amoureux et mes deux garçons, je me suis posée au centre nord au pied du Mont-Royal, là où il fait bon prendre le temps de vivre et de savourer son présent.

L’École Nationale de Théâtre du Canada (1996-2000) m’aura permis de découvrir le jeu, ma passion pour les histoires et mon amour des rencontres improbables mais si riches.

Mes dix années comme guide animatrice à Radio-Canada (2002-2015) m’auront permis de prendre confiance en mes facultés de transmission, de plonger dans la mémoire collective pour apprendre à grandir mieux…et c’est à cette époque que je suis devenue maman!

Puis j’ai commencé à enseigner l’art, dramatique d’abord puis plastique dans différentes écoles. Mais comme j’aspirais à un développement plus durable, j’ai cherché à trouver un moyen de me reconnecter aux humains qui me fascinent tant!

En 2013 j’ai intégré l’équipe du Musée des Beaux-Arts de Montréal en tant que médiatrice culturelle en même temps que je faisais mon salto avant à la TOHU, cette splendide cité des arts du cirque. Dans l’un, grandiose et enivrant j’ai fait une totale immersion dans l’histoire de l’art et du bien-être ayant eu le privilège de faire des projets spéciaux en art thérapie avec des communautés fascinantes ; dans l’autre, j’ai eu l’opportunité de créer des ateliers d’art, d’écrire des contes et d’animer des ateliers avec des familles extraordinaires et des enfants merveilleux. Sentir qu’on éveille l’anima de ceux qui construiront le futur c'est précieux! Et comme un clin d’oeil à tous ces liens qui ont tissé ma toile d’art et de partage, j’ai eu le coup de coeur pour Les p’tits bonheurs et depuis plusieurs années leur festival me procure des moments de joie intense à chacune de mes collaborations!

Alors voilà, cette toile d’art et de partage s’agrandit d’année en année…elle traverse les tempêtes et les précipitations mais laisse à chaque fois passer la lumière pour que je puisse poursuivre ma voie de défricheuse d’imagination!